Dernière visite à Berlin pour le projet européen : Prisoners on stage

.

Ainsi s’achève à Berlin le projet européen Prisoners on stage: theater as link between inside and outside, avec nos partenaires européens:

Teatro dell’Ortica Gênes, Italie

Fundatia Culutral-Artistica SIGMA ART, Bucarest, Roumanie

Penitenciarul Vaslui – Vaslui, Roumanie

Aufbruch Kunst Gefängnis Stadt, Berlin, Allemagne 


 Ce projet soutenu par l’Union Européenne a pour objet que se rencontrent différents partenaires qui dans leur pays respectif travaillent sur le théâtre en prison.

Les effets de la pratique théâtrale en prison se sont avérés très positifs. Au delà du simple fait de permettre à des détenus de pratiquer une activité culturelle régulièrement, le théâtre crée des liens sociaux plus apaisés au sein de la prison, d’autant qu’il permet une forme de distanciation et d’éloignement même fictive et momentanée de leurs réalités quotidiennes.

Le Théâtre peut donc prendre tout son sens dans un processus de resocialisation et de réinsertion, objectif des détenus qui s’investissent dans nos ateliers et de l’administration pénitentiaire qui les met en place.


 Ce dernier meeting à Berlin nous a permis de connaitre les différents programmes culturels menés dans trois prisons de la ville.

Nous avons participé à la représentation du programme « WinterREISE » à la prison pour mineurs de JugendstrafanstaltLa musique de Franz Schubert « Winterreise » est mise en écoute dans le centre de détention pour les jeunes hommes détenus. Sous la direction de musiciens professionnels, compositeurs, danseurs, dramaturges, théâtre et cinéastes entre rap et hip hop, et avec les élèves de l’école professionnelle et technique de Charlottenburg ont construit des courts métrages modernes sur la vie en détention et les rêves .

Nous avons visité Heidering, prison la plus moderne d’Europe, qui a ouvert ses portes en janvier 2013. Murs blancs, grandes baies vitrées et des cellules de 10 m². Cette nouvelle prison 5* à déclenché un vaste débat sur le système carcéral allemand.

Enfin le second jour, nous avons assisté à la performance « Die Maschinenstürmer » par les prisonniers de la prison JVA Tegel, mise en scène signée Peter Atanassow et produite par aufBruch. Die Maschinenstürmer, a eu lieu en plein air, dans l’enceinte de la prison JVA Tegel. Ernst Toller écrivit en détention cette pièce qui traite de l’échec de la révolution des travailleurs et du rapport au temps libre durant les premiers pas du capitalisme industriel.