Je devrais au moins me taire, mais je ne peux pas non plus, car j’aime la vie ║ 09 au 20 novembre

Du 09/11/2022 au 20/11/2022. Prochaine représentation le 09/11/2022 20:30


Les jours pairs

Mercredi à samedi : 20h30 ; Dimanche : 17h

Cie Théâtre de l’Opprimé

Dans le cadre de la quinzaine

A Propos de Max Aub

Durée : 1H10 – Tout public

Visuel

_

L’opprimé fait (presque) son cinéma. Bonne idée que de rendre hommage à un auteur trop méconnu : Max Aub. Merci Rui. On en a fait un cadavre néanmoins exquis. En gros, avec Clara, Delphine, Alain, Léo, Pancho et Victor, on s’est raconté une « méta-histoire » où l’on aurait adapté (mal) à l’écran le « Discours de la Place de la Concorde ». Direction la Suisse pour recevoir un prix pas mérité. La Suisse où il fait bon vivre puisqu’il ne s’y passe pas grand-chose mais cette phrase qui résonne comme une vache : « je devrais au moins me taire, mais je ne le peux pas non plus, car j’aime. La vie. » Il y a de la vidéo-projection, de la musique classique et une amorce interrompue de nudité frontale. Nul doute : c’est du théâtre contemporain.

_

Auteurs : Max Aub et les interprètes

Artistes : Alain Carbonnel, Clara Chapelet, Delphine Dey, François Durègne, Benoît Felix-Lombard, Léo Frati, Victor Tocatlian

Compositeurs : Samuel Barber, Jerome Kern

Mise en scène : Benoît Felix-Lombard

Création lumière : Tanguy Gauchet

Création son : Benoît Felix-Lombard et le Théâtre de l’Opprimé

Co-producteurs et soutiens : Théâtre de l’Opprimé, Collectif Le Foyer, Libraire Petite Égypte

Logo.Le.Foyer
Logo.Librairie.Petite.Égyptelogo T.O noir


Théâtre de l'Opprimé