Opérette // Le 19 mars 2016 //

Le 20/02/2016 16:30


L’histoire d’un infâme conseiller qui veut devenir duc à la place du duc, et va même essayer de lui piquer sa femme.

~

L’action se déroule à Curacao, ville imaginaire du Brabant, au Moyen-Age.

La population de Curacao se prépare à fêter son duc Sifroy, époux de Geneviève de Brabant mais sans héritier, au désespoir de tous, sauf de l’infâme Golo qui convoite la toque ducale. Le pâtissier Drogan propose au bourgmestre Vanderprout de faire manger un pâté magique au duc pour réveiller ses ardeurs, en échange du poste de page de dame Geneviève dont il est secrètement amoureux. Lorsque le duc Sifroy, malade d’avoir mangé trop de pâté, s’éloigne, Drogan se glisse chez Geneviève. Mais l’infâme Golo a remarqué son manège et court le dénoncer au duc… Arrive alors Charles Martel, qui veut embarquer toute la cour pour faire la guerre aux Sarrasins. Geneviève veut retenir son époux le duc, mais celui-ci la répudie, convaincu par Golo qu’elle le trompe avec Drogan. Dans la confusion du départ pour la guerre, Drogan, Geneviève et sa suivante Brigitte s’échappent.

Cinq mois plus tard, les militaires Grabuge et Pitou sont toujours à la recherche de Geneviève cachée au fin fond des bois. Surviennent l’infâme Golo accompagné du bourgmestre Vanderprout, qui parviennent à capturer Geneviève. Golo veut la forcer à l’épouser, puis la condamne à mort devant son refus. Mais elle parvient à s’échapper encore…

Pendant ce temps, Charles Martel et les chevaliers festoient avec des femmes raffinées non pas en Palestine mais tout près d’ici, au château de Nanterre…

Après que la pauvre Geneviève a encore erré trois autres mois dans les bois, Drogan fait en sorte qu’elle rencontre son époux Sifroy qui la croyait morte. Et il parvient à le convaincre que l’infâme Golo est un traître et que Geneviève et lui-même sont innocents. Golo est démasqué, arrêté et condamné à récupérer son épouse oubliée Isoline, juste avant qu’il ne se fasse nommer duc à la place du duc.

Le samedi 19 mars à 20h30
 Livret de Hector Crémieux et Etienne Tréfeu (version de 1867) Direction et piano Margaret Fazoline, Mise en scène collective supervisée Didier Henry

Avec Geneviève de Brabant:  Azadé Dobrolishti / Tiphaine Chevallier Sifroy, duc de Curacao: Nicolas Grienenberger Golo: Yan K’divel / Arthur Valentin Drogan: Sonia Skouri / Clara Zammit Charles Martel:  Stéphane Garcia / Marc Moniez Vanderprout: Marc Moniez / Stéphane Garcia Grabuge, sergent d’armes:  Arthur Valentin / Yan K’divel Pitou, fusillier: Thomas Péguy Brigitte: Olivia Pfender / Azadé Dobrolishti L’ermite du ravin: Muriel Hazebrouck Isoline: Muriel Hazebrouck / Pauline Fourniat Christine, femme du peuple: Sylvie Magnin Rosemonde: Véronick Saraiva Seigneurs, Chevaliers, Bacchantes: Thierry Kiffel, José Manuel Saraiva, Joelle Burgot, Anne Mathieu, Nicole Avenel, Véronick Dugon, Adrien Hindenoch

Percussion Félix Savarit Support technique Margaux Dussart et Louis Bonlieu Chorégraphie  Annie Beaussieu

Tarif unique : 10€