Clytemnestre║ 19 > 30 mai

Du 19/05/2021 au 30/05/2021. Prochaine représentation le 19/05/2021 20:30


Du 19 au 30 mai 2021

Mercredi à samedi à 20h30, dimanche à 17h

Dates :

  • du mercredi à vendredi : 20h30
  • samedi : soirée 3 spectacles (triptyque ElectreIphigénie et Clytemnestre) à partir de 16h30
  • dimanche : soirée 3 spectacles (triptyque Electre, Iphigénie et Clytemnestre) à partir de 13h00

Tout public

CLYTEMNESTRE - Visuel comm (c) Louise VIGNAUD

© Louise VIGNAUD

_

Clymnestre

Le vent souffle enfin, le sang a coulé, Agamemnon et sa flotte ont pris la mer. Clytemnestre est seule sur le rivage, avec ses larmes, le cadavre de sa fille Iphigénie, et les consolations vaines de ses autres enfants : Electre, Chrysothemis, et Oreste, nourrisson. S’entame dès lors le cheminement titubant vers une vengeance. En chansons.

Allant du départ à Troie jusqu’au retour de la flotte, Clytemnestre donne à voir cette décennie cruciale du point de vue de celles qui sont restées à Mycènes, et qui cherchent à se reconstruire après ce sacrifice liminaire.

Nous voulons nous inscrire dès l’écriture dans un jeu avec les strates narratives et performatives. Nous sommes là pour vous raconter cette histoire, familière et inédite, et cela nous autorise toutes les ressources de la théâtralité : adresse public, choralité, chanson, changement de personnages, narration, rêve. Se côtoient des mort-es et des vivant-es, des absent-es, des mythes et des passant-es d’aujourd’hui. Nous voulons exlorer ces abymes qui nous amuse tant, où les strates sont troublées entre le jeu et la vie, l’identité et la fiction, rappelant que le réel est nécessairement un mélange hétérogène de récit et de sensible.

Après Electre  de Sophocle et Iphigénie de Racine, nous voulons prendre la parole à notre tour, pour raconter cet épisode tu de l’histoire des Atrides : celui des femmes, du deuil, et de la colère légitime.

_

les Chants égarés

Auteur : écriture collective

Metteur en scène : Deschamps-Ségura Marceau

Assistanat à la mise en scène : Judith Policar

Artistes : Marceau Deschamps-Ségura, Lucie Durand, Claire Faugouin, Margot-Marie Ménéguz, Romaric Olarte, Ariane Padovani, Judith Policar et Margot Tramontana

Création lumière : Marceau Deschamps-Ségura et Judith Policar

En partenariat avec : la Rookerie ; Mains-d’œuvres ; Label Rue du Conservatoire ; l’école du Jeu – Delphine Eliet. Avec la participation artistique du Jeune théâtre national. Le spectacle bénéficie de la précieuse aide du FONPEPS

Durée : 1h30

Attention : un peu de violence (tragédie grecque)

∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵

Electre 

L’histoire des Atrides, famille maudite des descendants de Tantale qui a trahi les dieux, est l’une des plus emblématiques de la tragédie antique.

Agamemnon, fils d’Atrée, règne sur Mycènes aux côtés de sa femme Clytemnestre et de leurs enfants : Iphigénie, Chrysothémis, Electre et Oreste.

Pour pouvoir partir en guerre contre Troie, il sacrifie sa fille Iphigénie et délègue son pouvoir à son cousin, Egisthe.

À son retour, Clytemnestre a pris Egisthe pour amant et tous deux l’assassinent dans son bain. Oreste, danger pour la couronne, est exilé. Electre, furieuse, est tenue en captivité hors du palais.

En nous inspirant des codes de jeu antique, nous racontons le retour d’Oreste, qui permet aux enfants de faire couler le sang des meurtriers de leur père, et d’obtenir sa vengeance.

_

les Chants égarés / La Rookerie

Texte : Sophocle

Dramaturgie : Ariane Issartel

Mise en scène et scénographie : Marceau Deschamps-Ségura

Assistanat à la mise en scène : Judith Policar

Interprétation : Romaric Olarte / Marceau Deschamps-Ségura (en alternance), Margot-Marie Ménéguz, Claire Fauguoin, Lucie Durand

Collaboration artistique : Miléna Wendt

Costumes : Lucie Durand et Judith Policar

Durée : 1h30

∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵∴∵

Iphigénie 

Cette pièce du XVIIe siècle français reprend l’histoire des Atrides peu avant le départ pour Troie.

Agamemnon, chef de l’armée grecque, est bloqué à Aulis avec toute sa flotte : les dieux refusent de faire souffler le vent nécessaire pour le trajet vers Troie. Un oracle réclame le sacrifie d’Iphigénie pour permettre le départ. Agamemnon se trouve alors déchiré entre son devoir militaire et son amour paternel. Il se résout finalement au sacrifice. Il attire sa fille jusqu’au camp en lui faisant croire qu’il avance son mariage avec Achille, héros guerrier dont elle est amoureuse. Dans le même temps, il espère tenir à l’écart Clytemnestre sa femme. Mais tout se sait, et la famille au complet se retrouve sur la côte pour un débat houleux.

La pratique de la déclamation dans les lycées de jeunes filles au XVIIe siècle sert de point de départ à notre rêverie scénique : cinq jeunes femmes s’approprient cette histoire et ces codes pour penser leur propre existence.

_

les Chants égarés / La Rookerie

Texte : Jean Racine

Mise en scène et scénographie : Marceau Deschamps-Ségura

Assistanat à la mise en scène : Judith Policar

Interprétation : Ariane Padovani, Claire Faugouin, Margot Tramontana, Lucie Durand et Margot-Marie Ménéguz

Collaboration artistique : Audrey Bommier et Isabelle Grellet

Durée : 1h30

Séance normale (1 spectacle) :

▪ Tarif plein 16 €

▪ Tarif réduit 12 € (sur justificatif : étudiants, – de 30 ans, plus de 65 ans, demandeurs d’emploi, intermittents)

▪ Tarif très réduit 10 € (groupe à partir de 10 personnes, adhérents, partenaires)

Séance de 3 spectacles :

▪ Tarif plein 36 € (12 € la place au lieu de 16 €)

▪ Tarif réduit 24 € (8 € la place au lieu de 12 €) (sur justificatif : étudiants, – de 30 ans, plus de 65 ans, demandeurs d’emploi, intermittents)

▪ Tarif très réduit 21 € (7 € la place au lieu de 10 €) (groupe à partir de 10 personnes, adhérents, partenaires)


Théâtre de l'Opprimé