Un certain Lucas║ 14 > 18 avr

Du 14/04/2021 au 18/04/2021. Prochaine représentation le 14/04/2021 20:30


Du 14 au 18 avril 2021

Dates :

  • Du mardi 14 au samedi 17 à 20h30
  • Dimanche 18 à 17h00
  • Scolaires : mercredi 14 et jeudi 15 à 14h00

Tout public / Jeune public 👼

tata

© Anne-Sarah Faget

_

Un dimanche après-midi, Lucas se retrouve coincé chez lui à cause de la pluie. Il transforme son salon en terrain de jeu pour nous embarquer dans d’autres espaces et d’autres temporalités. Entre ses contes farfelus, ses souvenirs réinventés et ses envies contradictoires, il se demande : Qui est Lucas ? Qui est-il réellement ? Il se perçoit comme une hydre, ce monstre à plusieurs têtes. Alors laquelle de ces têtes est réellement Lucas ? Il aimerait en avoir qu’une, mais laquelle choisir ? Avant de pouvoir répondre à cette question les têtes se transforment en personnage et l’entraînent tantôt dans des souvenirs de famille tantôt dans des histoires rocambolesques. Il est dans l’arrière-boutique d’une pharmacie, dans le patio de sa tante Angustias, chez Tota ou Cinamomo…

Ce spectacle est une adaptation du recueil de nouvelles de Julio Cortázar. Un recueil qui se trame autour d’un personnage, Lucas. Un personnage pluriel, une personne aux identités multiples qui pourrait être l’auteur lui-même ou chacun d’entre nous. Ce spectacle propose une forme de théâtre visuel et un texte d’auteur qui se nourrissent réciproquement. Une forme accessible à de jeunes spectateurs.

_

Cie. La Rafale

Auteur : Julio Cortázar

Adaptation : Anne-Sarah Faget et Diego Acuna Marchant

Metteuse en scène : Anne-Sarah Faget

Avec : Fanny Mougel

Création lumière : Jennie Michaud

Co-producteurs et soutiens : La Fileuse – Friche artistique (Reims) ; Le CYAM (Andrésy)

Durée : 1h00

_

▪ Tarif plein 16€

▪ Tarif réduit 12€ (sur justificatif : étudiants, – de 30 ans, plus de 65 ans, demandeurs d’emploi, intermittents)

▪ Tarif très réduit 10€ (groupe à partir de 10 personnes, adhérents, partenaires)

hydre2© Anne-Sarah Faget

DUO_TIAS

© Anne-Sarah Faget


Théâtre de l'Opprimé